Rechercher

Comment ralentir votre mental en 3 minutes chrono!


Par ces temps d’adversité et d’incertitude, il peut être utile de savoir comment activer volontairement une réponse de relaxation et de détente dans notre corps et notre esprit.


Vous avez certainement entendu parler de l’amygdale (à ne pas confondre avec les amygdales palatines – la clochette au fond de la gorge). Ce noyau dans notre cerveau, qui fait partie du système limbique, est entre autres impliqué dans les réponses comportementales et végétatives associées à la peur et à l'anxiété. La fonction essentielle de l'amygdale est de décoder les stimuli qui pourraient être menaçants pour l'organisme. En d’autres termes, l'amygdale fonctionne comme un système d'alerte : le système nerveux sympathique s’active pour agir.


Les études scientifiques ont démontré que chez les personnes anxieuses, l’activité de l’amygdale est augmentée de façon considérable. Cependant il y a une bonne nouvelle! Grâce à la plasticité de notre cher cerveau, nous pouvons réguler son activité par le biais de différents exercices.


Ainsi, je vous propose aujourd’hui un exercice de respiration simple, qui s’appelle la respiration de 4-7-8. Cet exercice va activer votre système nerveux parasympathique qui œuvre pour vous procurer la tranquillité, la relaxation et la régénération. Hourra !


Ce que j’aime dans cet exercice, c’est qu’il fonctionne à deux niveaux : nous ressentons l’effet immédiat dans notre corps, dans notre esprit, qui s’apaisent au bout de quelques minutes de pratique seulement. Mais aussi grâce à une exécution régulière, nous entraînerons notre cerveau à ne pas réagir de façon excessive et destructrice à un facteur interne ou externe, mais à agir de façon rationnelle, posée et constructive.


La technique : installez-vous confortablement en fermant vos yeux. Prenez quelques respirations en amenant l’air dans le ventre, puis dans les poumons, c`est à dire, le ventre se gonfle en début de l’inspiration, pour qu’ensuite se remplissent les poumons, et les épaules se lèvent en dernier. Expirez dans le mouvement inverse : les épaules s’abaissent, chassez l’air gentiment de vos poumons ; puis laissez le nombril s’approcher de la colonne vertébrale à la fin de l’expiration.


Une fois le mouvement d’air assimilé, la respiration se fait de façon naturelle, sans blocages, sans tensions. Commencez l’exercice de la respiration 4-7-8 en gardant le mouvement, inspirez par le nez en comptant jusqu’à 4 (trouvez un rythme qui vous correspond, cela peut prendre quelques cycles de respiration). A la fin de l’inspiration, suspendre l’air en comptant jusqu’à 7. Expirez par la bouche détendue en comptant jusqu’à 8. Veillez à ce que le compte reste régulier dans chacune des phases de cet exercice.


Je vous encourage vivement à pratiquer cet exercice simple au moins trois minutes par jour.

Et enfin, savourez cette sensation de bien-être !!!




28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout