Rechercher

Un petit mot sur la grande thérapie de l’Hypnose Ericksonienne.



« Quel bruit ? » La patiente qui venait de sortir de ce que j`ai cru naïvement être la méditation de Pleine Conscience, que je venais de lui faire pratiquer, me fixa droit dans les yeux d`un regard hagard.

« Votre mâchoire, répondit-je, un peu déstabilisée… vous venez de passer une demi-heure à vous grincer les dents.

- Sans déc ! S`exclama-t-elle… ». Alors que je me demandais si mes voisins allaient être mécontents lorsque je brulerai mes diplômes sur le balcon.


Voyez-vous, la Pleine Conscience suggère de vivre pleinement le moment présent. La personne qui pratique cette forme de méditation s’ouvre volontairement, sans jugement et sans vouloir modifier à tout ce que le moment présent lui offre, instant après instant. Les sensations corporelles, les émotions, les cognitions, les sons, etc. Ma patiente ne pouvait pas passer à côté d`un tel grincement sauf si…


L`hypnose dissociante quant à elle, dissocie, comme son nom le suggère, le corps de l`esprit ; le conscient de l`inconscient. Ce qui se produit par conséquent est appelé l`état de conscience modifié (la transe). Comme pendant votre sommeil, lorsque vous êtes sous hypnose, votre esprit conscient est inactif : le cortex préfrontal, la zone du cerveau qui vous permet d`être conscient, et le précunéus – la zone de l`imagerie mentale, se trouvent déconnecté. Sans dec !


Pour rendre les choses plus compréhensibles, j`ai emprunté pour vous le tableau ci-dessous qui montre les formes habituelles d`état de conscience (www.alpharelaxation.fr):



Dans l`état hypnotique notre cerveau produit principalement les ondes Thêta (3.5 – 8Hz). Les mécanismes de défense que nous activons lorsque nous sommes dans un état éveillé (Gamma, Bêta) baissent la garde. Nous devenons ouverts et réceptifs aux suggestions du thérapeute. Autant choisir le bon !

Ne vous inquiétez pas pour autant, personne ne pourra vous demander de sauter du 10ème étage contre votre gré. Car le système de sécurité reste activé, même en hypnose. Vous voilà rassuré !


Il arrive que nous nous trouvions dans l`état hypnotique ‘par défaut’ comme lors de la situation décrite au début de ce post. Car l`état hypnotique est un état naturel. Nous nous trouvons en transe plus au moins légère plusieurs fois par jour (en regardant un film, en observant un paysage, en lisant un livre, etc.). Vous voilà rassuré d`avantage !


A SAVOIR : Petite parenthèse curieuse pour garder votre attention : Les fréquences d’ondes Thêta sont prédominantes chez les enfants âgés de 2 à 6 ans. Ce qui explique en partie pourquoi ils sont très connectés à leur monde interne. Ils vivent dans le monde dans lequel les domaines de l’imagination, de la rêverie prévalent. Et ne sont pas toujours capables de montrer des signes de pensée critique et rationnelle (les parents en savent quelque chose). Néanmoins il s’agit ici d’un état d’apprentissage « augmenté », où l’enfant est ouvert à la suggestion. Il est donc susceptible d’accepter tout ce que vous lui dites telle une vérité absolue. C`est exactement la raison pour laquelle il est important de faire attention à l`information que nous transmettons à nos petits à propos d`eux-mêmes, des autres et du monde qui les entoure. Un jeune enfant qui est traité comme un incapable, risque de se voir ainsi durant sa vie adulte !


Pourquoi l`hypnose en thérapie ? L`hypnose est un outil qui permet au pratiquant d`entrer dans un état de conscience propice aux changements à réaliser. C’est comme un sol extrêmement fertile sur lequel vous avez la possibilité de faire pousser votre propre jardin d’Eden selon vos envies, et sans les serpents si vous le préférez. Vous avez le pouvoir de le penser comme vous le souhaitez jusque dans les petits détails. Et même y créer votre nouveau vous, votre ‘moi idéal’, puis lui donner la vie dans le monde du conscient. Votre inconscient sait ce qu`il vous faut pour évoluer. Et il va puiser dans votre fort intérieur, au potentiel illimité, toutes les ressources dont vous avez besoin aujourd’hui pour aller mieux. Changer au plus profond de vous-même, pour le meilleur, sans faire quoi que ça soit. Cela fait rêver, n`est-ce pas ?


Comment ? En début de séance, vous et votre thérapeute allez identifier l`objectif pour la session. Par exemple, gagner en confiance en soi. Grace au langage hypnotique Ericksonien, qui va s`adapter au patient, le thérapeute va procéder à ce que l`on appelle ‘une induction’. Les inductions peuvent être plus au moins directes, camouflées parfois, et souvent se basant sur la confusion et l`humour pour bousculer le conscient et atteindre l`inconscient. Qu`est-ce qu’on ne ferait pas, pour ne pas nous souvenir de ça ?


Pendant la phase d`induction, vous donnez au professionnel une autorisation d`entrer en contact avec votre inconscient. Nous passons alors les barrières du conscient et de la faculté critique. Pour ensuite approfondir l`état hypnotique et donner les suggestions directement à l`inconscient qui est alors prêt à les recevoir sans les filtrer. C`est là que votre thérapeute va vous faire réaliser que vous êtes intelligent, beau et fort (si cela fait partie de votre objectif). Et croyez-moi vous allez acheter cette information (le prix d`une consultation) ! Et une fois sorti de l`hypnose, vous allez vous comporter comme si vous étiez intelligent, beau et fort. Vous l’êtes déjà, n’est-ce pas (mais qu`est-ce que je raconte ?) ?


Quand on parle de ‘sur mesure’, on veut dire que les praticiens en hypnose Ericksonienne vont utiliser ce que vous leur donnez pendant la session : les mouvements de mains, les petits gestes de votre visage, etc., ex : « Voilà, très bien, comme cet index droit qui commence à sursauter légèrement, impatient, dans son envie de décoller…vers le haut… tout léger… entrainant toute la main avec lui dans ce geste de lévitation … prendre son envol… l`on a besoin de deux ailes pour voler…voila…parfait … la main gauche s`élève aussi…les ailes s`ouvrent… »


Si l`induction provient du pratiquant lui-même, il s`agit de l`autohypnose. Votre thérapeute peut vous apprendre à le faire. Pour qu`entre les sessions, vous travailliez à votre rythme et preniez confiance en vos propres capacités de guérison. C`est si bon de prendre la responsabilité de notre état d`être ! Parce que malgré le fait que vous ne fassiez ‘rien’ consciemment lorsque vous êtes en transe, et que c`est votre inconscient qui œuvre pour votre bien être, vous êtes quand même la seule personne responsable de votre changement positif. Le praticien n`est là que pour vous accompagner, intuitivement, et grâce à ses compétences professionnelles.


Alors vous y voyez enfin plus clair dans ce mystère ?

Soyez rassuré, il n`est pas indispensable de tout comprendre pour changer d`une façon efficace. Ayez confiance en votre inconscient et en votre thérapeute !


image: www.femmeactuelle.fr

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout